« Protoje & The indiggnation »
« Protoje & The indiggnation »
250 Mercredi 18 Juillet 2018
0
0

Sur un air jamaïcain

 

La 54ème édition du festival d’Hammamet présente un éventail d’artistes nationaux et internationaux, qui permettent au public présent de voyager d’une contrée à une autre. Ainsi après, la troupe théâtrale du Kef, Tunis et la France, la soirée du 17 juillet 2018 est consacrée … à la Jamaïque ! « Protoje & The Indiggnation » ont enflammé la scène, devant des spectateurs majoritairement férus de Reggae.

   L’un des précurseurs du  Reggae « PROTOJE » a pris d’assaut le théâtre en compagnie de « The Indiggnation ». Pour le plus grand bonheur des amoureux du mouvement jamaïcain. La soirée commence fort pour le public et pour l’artiste accompagné de son backing-band. Les textes de ses chansons ne sont pas uniquement festifs mais sont aussi porteurs de messages qui poussent à la réflexion éduquent et sensibilisent sur de nombreuses problématiques actuelles dans le monde.

En plein milieu de son spectacle, il le déclare clairement en anglais : « Le monde est divisé par les conflits religieux et politiques essentiellement. », Ses textes passent tels des messages pour apaiser les tensions, éclairé , il croit à sa musique et à son art et est convaincu qu’il pourra ainsi avoir un impact sur la masse, ses auditeurs et ses fans qui le suivent désormais partout dans le monde. Il est considéré comme l’un des pionniers du reggae, celui qui a pris le flambeau après le succès fulgurant de quelques sommités comme les Marley ou Peter Tosh.

L’amour, la paix, les conflits dans le monde, la tolérance, autant de thématiques qui ont fait vibrer le public présent qui se trémoussait, dansait aux rythmes de « The Indiggation » « Protoje », mais également de quelques chorégraphes autour. Sa chanson « Who Knows » a été sollicitée et jouée pour le plus grand bonheur de ses fans, jeunes et majoritairement tunisiens.

Son répertoire musical a été étalé sur prés de 2h de show. Des titres anciens  aux nouveautés, « Protoje » n’a pas déçu ses admirateurs. Récemment, son 4ème album « A matter of Time » est sorti, confirmant davantage sa notoriété dans le monde. « Ancient Future » est sorti en 2015 et fut une réussite notamment grâce à la chanson « Who Knows » chantée initialement avec Chronixx. « The 8 year affair, son 2ème album a connu des collaborations avec les Marley en 2013. Le tout premier sorti en 2010 « The Seven Year Itch » a fait grimper sa notoriété au Jamaïque. « Protoje » réussissait tout ce qu’il entreprenait dès ses débuts parvenant sur cette lancée à percer rapidement en 8 ans.

Une soirée prometteuse risque de marquer longtemps les spectateurs passionnés de chansons arabes : Marcel Khalife sera sur la scène du théâtre plein-air de Hammamet dans la soirée du 19 juillet 2018 accompagné de son fils Rami Khalife et du percussionniste talentueux Aymeric Westrich. Le virtuose Marcel viendra comme à l’accoutumée panser les plaies des peuples ébranlés par les conflits à travers son répertoire de chansons engagées. 4 décennies seront ainsi revisitées le temps d’une soirée. Evasion garantie.